Kappacity home
frnlen

stories

take some time to read, get inspired, open up to new ideas, let the magic work



share this story

l'entretien d'embauche de rêve


le rêve, est-ce l'entretien d'embauche qui mène au poste convoité, ou simplement celui dont on ressort content de soi?

avec ma vision "coach" de la vie, je crois en la deuxième option. Et je crois aussi que c'est le fait de se sentir satisfait soi-même qui donne finalement les meilleures chances de succès: obtenir le poste mais surtout, obtenir un poste qui vous conviendra. S'il faut se travestir dès l'entretien d'embauche, les chances d'épanouissement au travail sont minces. C'est ma première conviction.

elle renvoie à ma deuxième conviction: veiller à être suffisamment critique et attentif au moment de sélectionner le type de fonction à laquelle vous postulez. Lorsque vous avez le choix, posez-vous un maximum de questions avant de manifester votre intérêt pour une fonction. Le risque dans le cas contraire? Se prendre au jeu, avoir à tout prix envie de plaire et se retrouver face à une offre alléchante à court terme et donc difficile à refuser même si, au fond de vous, vous ne vous sentez pas totalement "en phase" ou aligné avec ce que l'employeur vous propose.

une fois la sélection des offres soigneusement effectuée, le CV peaufiné et la motivation exprimée avec justesse, la préparation de l'entretien d'embauche cristallise souvent une dose importante de stress. Ma troisième conviction dans ce domaine repose sur un autre mantra de base des coachs: on ne peut agir que sur ce qui est sous notre contrôle. Inutile de se préparer à une foule d'hypothèses ... hypothétiques. L'énergie dépensée sera souvent facteur de plus que de moins de stress. Et c'est l'excès de stress qui handicape les performances.

ce que je recommande avant tout, c'est un check up de la confiance en soi. J'utilise, comme vous le savez peut-être, la méthode d'Isabelle Filliozat, avec une grille d'analyse de la confiance en soi répartie sur quatre niveaux:

  1. la confiance de base: se sentir bien dans sa peau, se sentir à sa place, aimé pour qui l'on est, solide
  2. la confiance en sa propre personne: savoir ce que l'on veut, oser s'affirmer, faire des choix, énoncer des préférences
  3. la confiance en ses compétences: ce que l'on sait et que l'on aime déjà faire, et également dont on sait qu'on a les capacités et l'envie d'apprendre
  4. la confiance relationnelle: oser faire des choses avec les autres, aller vers les autres, partager et être ensemble

prenez de quoi noter tout ce qui vous vient à l'esprit dans les 4 catégories qui précèdent: vos points forts, vos points d'amélioration, vos points faibles. Puis comparez cela à l'offre d'emploi.

dans un premier temps, en vous basant sur le texte de l'offre, notez ce qu'il vous manque pour vous sentir à l'aise lors de l'entretien:

  • si on vous demande de maîtriser un outil informatique, faites quelques révisions.
  • si on vous demande de donner des exemples prouvant certaines de vos compétences, remémorez-vous vos expériences positives et décrivez-les en détail: "Dans quelle situation ai-je réussi à motiver quelqu'un?" "Qu'est-ce que j'ai fait exactement?" "Quel résultat ai-je obtenu"?

dans un deuxième temps, listez vos doutes, vos réserves, vos questions:

  • pourquoi vous demande-t-on de maîtriser un outil qui vous semble manifestement obsolète?
  • que pourrez-vous apporter à l'employeur avec vos forces qui ne sont pas mentionnées dans l'offre (comme la connaissance d'une langue ou une expérience à l'étranger)?

enfin, après cela, rédigez une série de questions que vous poseriez si vous étiez à la place du recruteur. Ce ne sont pas des hypothèses, ce sont vos questions à vous, dictées par votre intuition à ce stade de votre préparation (faites-vous confiance!) Entraînez-vous à y répondre et réalisez une évaluation votre niveau de confiance en faisant l'exercice:

  1. vous sentez-vous en phase avec votre identité, vos valeurs?
  2. arrivez-vous à énoncer des positions claires et à faire des choix?
  3. connaissez-vous vos forces et vos lacunes techniques?
  4. avez-vous envie d'entrer en relation avec les autres personnes de l'entreprise, l'association ou l'administration?

la veille de votre entretien, lisez un livre ou regardez un film qui vous fera plaisir, qui mobilisera en vous une énergie positive et bienveillante. Veillez à rencontrer des gens positifs et souriants, qui dirigeront votre attention vers les opportunités plutôt que vers les risques. Allez vous coucher après un moment de méditation ou de relaxation.

ce que vous contrôlez, lors d'un entretien d'embauche, c'est vous-même. Osez dire ce que vous ressentez, tant dans la préparation que le jour J. Et en cas de doute, demandez de l'aide à un coach. Non pas pour vous faire embaucher, mais pour réussir à être content de vous parce que vous aurez fait le maximum de ce qui est sous votre contrôle.

bonne chance!

charline desmecht



looking for something else?

ask your questions

contact